1er STAGE TSM ... 3ème et 4ème JOURS

Les deux premiers jours étaient très bien pour moi … même si à certains moments, j’étais à deux doits d’utiliser le code de sécurité. Quand j’étais dans le pilori de table par exemple, les yeux bandés, un gros plug dans mon anus et tout le monde autour qui me fouettait en même temps. Mes Maitres semblent savoir doser juste comme il faut et ils ont toujours arrêté les punitions exactement au bon moment. Je suis un homme qui, non seulement prend du plaisir dans la soumission, mais qui aime aussi donner du plaisir aux personnes qui me dominent … en fait, dans mon esprit, c’est cela qui est le plus important. Néanmoins, j’étais loin de devenir ce que m’attendait par la suite ….

 

3ème jour ….

 

Le matin au réveil, nous étions seuls Maitre TSM et moi, dans la cuisine. Nu, la ceinture de chasteté lourde pendant entre mes jambes (elle commençait à me faire très mal maintenant après prêt de 40 heures en place), je lui ai servi le café. Deborah dormait encore dans son sac de bondage mais Maitre aller la réveiller en douceur. Sous ses ordres, j’ai préparé un café pour Deborah dans un biberon de bébé. Maitre l’a pris dans ses bras et elle à sucer le biberon comme un petit bébé. Une fois finie Maitre et moi avons commencé à la taquiner un peu. Ouvrant le sac de bondage juste suffisamment pour y mettre les mains, Maitre caressait ses sein et pinçait ses tétons puis à jouer sur les mêmes zones avec un glaçon tandis que moi je lui a mis ma main dans le sac pour lui taquiner le sexe doucement. Elle gémissait, les yeux fermés, elle avait un grand sourire aux lèvres … elle aimait bien nos attentions !!!! Dans sa cage de chasteté, elle devait elle aussi subir la crise du logement …

Puis nous l’avons laissé là jusqu’au réveille de Maitresse. Maitre libérait Deborah et nous deux avons fait les corvées … vaisselle, ménage, faire la maison propre après nos ébats de la veille. Midi, Deborah à encore fait la cuisine et nous avons mangé … mois à ma place nu, sur le tapis, en attendant les ordres de mon Maitre et Ma maitresse.

Après le repas, Maitre, avec son imagination débordante, nous a informés qu’on allait faire un tour dans la campagne pour « jouer » un peu. Un long trajet en voiture suivait, Deborah et moi ne savait ni où nous allons été conduit, ni quels jeux Maitre allait nous imposer.

En arrivant dans un coin tranquille, Deborah devait faire une demi-heure d’entrainement de pony. Vêtu dans sa tenue en cuire de Deborah, Maitre l’a dirigée avec l’expertise d’un dresseur chevronné et ils nous ont fait une belle démonstration de pony, rendu encore plus jolie par l’endroit lui-même, un coin perdu dans la Camargue.

 

d-01

 





d-02

d-03

d-04

d-05

d-06

d-07

d-08

d-09

d-10

Ensuite, c’était mon tour. Maitre voulait jouer au jeu de bagnard qui s’est échappé. Il me commandait de me déshabiller jusqu’au t-shirt et slip et de courir.

b-01

b-02

b-03

Maitre avait un fusil (déchargé) et il faisait semblant de me tirer dessous. Dans mon rôle, dés qu’il avait simulé le son du fusil, je devais arrêter de courir et retourner auprès de lui.

b-04

b-05

b-06

b-07

Ensuite Maitre m’a maitrisé au sol pour y mettre une camisole de force.

b-08

b-09

b-10

b-12

b-13

b-14

b-15

b-16

b-17

b-18

 

Il m’a mis les bracelets de bagnard aux pieds

b-19

Maintenant, je devais subir la correction pour ma tentative d’évasion.

b-20

b-21

b-22

b-23

b-24

b-25

b-26

b-27

b-28

Enfin, il a mis le collier de bagnard très lourd. J’ai essayé de m’échapper encore mais Maitre m’a vite rattrapé et m’a conduit dans la cours du bagne pour n ‘enchaîner au mur. Maitre m’a dit que il serait amusant de m’enchainer là, de me laisser dans la camisole de force mais sans slip pendant 24 heures pour que apprennes l’obéissance. Maitresse rigolait, elle trouvait cela une bonne idée. Je me suis rendu compte que l’endroit perdu prêtait bien à un tel jeu, personne ne passerait par là et ils pouvaient me laisser en toute sécurité sans courir la risque d’être découvert. Mon cœur battait fort … étaient-ils sérieux ? Je sais bien que Maitre en était tout à fait capable …

b-30

b-29

b-31

b-32

b-33

b-34

b-35

b-36



4ème jour …

 

Deborah à parti le matin du 4ème jour me laissant seul avec Maitre et Maitresse. Mon stage touchait à sa fin mais il restait une petite chose à régler.

J’avais apporté avec moi, quatre fouets de différentes tailles de ma propre fabrication. Maitre voulait les tester sur mon corps et donner son avis et conseils sur mon travail. Avant de commençait, Maitresse a mis en place un soutien gorge avec des pointes à l’intérieur … histoire de taquiner ma poitrine un peu. Les points sont positionné de façon qu’elles entour le téton, piquant la peau, donnant l’envie de se gratter les seins … chose qui est bien entendu formellement interdite. Pour moi, qui n’ai plus de tétons depuis longtemps, la sensation était encore plus forte, les pointes me piquaient plus profondément, provoquant une douleur forte agréable.

f-06

f-04

f-05

f-07

f-08



Chaque coup de fouet sentait comment une coupure et laissait une marque légère sur ma peau. Au fur et à mesure, ma peau chauffait pour devenir un tapis de douleur, une sensation encore fort agréable. Je ne sais pas décrire les sensations exactes, je ne peux que vous dire que subir la douleur vous donne la confirmation que vous êtes vivant, votre peau est en feu, votre esprit s’envole et quand ça s’arrête, vous sentez chaque millimètre de votre peau meurtrie.

Enfin, les conseils de Maitre étaient logiques et utiles, j’ai bien l’intention de les suivre pour les fabrications futures. De mon coté, j’ai trouve ces fouets bien … ils m’ont fait assez mal sans me déchirer donc, globalement, la fabrication était une réussite.

Avec sa gentillesse habituelle, Maitresse m’accorder un petit massage après la punition pour soulager ma douleur. Positionnée derrière moi, elle passait ses mains fines et douces légèrement sur mon dos et mes fesses brulantes, je gémissais sous sa touche experte. Ensuite, elle s’est  allongée sur mon dos, massant ma peau avec son corps habillé mais parce que ma peau était très sensible après la punition, je sentais les formes de son corps me masser … même à travers ses vêtements.

f-03

f-02

f-01



Le lendemain ….

 

Mon stage était fini et Maitre m’a conduit à la gare. Je venais de passer quatre jours inoubliables et je remercie le couple TSM pour avoir m’accordé cette opportunité de les servir. J’ai hâte de répéter l’expérience l’année prochaine … Maitre m’a assuré que ce sera fait et la prochaine fois, il va aller plus loin dans mon éducation de soumis … mais ça va être une autre histoire …..

 

Je vous rappelé que, normalement, le couple TSM n’accepte pas des hommes seuls alors messieurs ce n’est pas la peine de les bombarder avec des requêtes !!! Mon cas était une exception à la norme car nous avons des amis en commun.

 

A bientôt …….

 

 

 

 

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Novembre 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
<< < > >>

Derniers Commentaires

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus